Le rôle des maisons de l’emploi au sein du service public de l’emploi, créées par la loi de programmation pour la sociale du 18 janvier 2005, a été réaffirmé par la loi du 13 février 2008 relative à la réforme de l’organisation du service public de l’emploi. Parallèlement, les premières maisons de l’emploi arrivent au terme de leur conventionnement initial par l’état. Dans le contexte, il est donc nécessaire d’adapter le premier cahier des charges des maisons de l’emploi du 7 avril 2005.

 L’article l.5313-1 du code du travail précise les missions des maisons de l’emploi en affirmant le rôle de fédérateur de l’action des partenaires publics et privés, en particulier en permettant l’association des collectivités territoriales à la mise en oeuvre des politiques de l’emploi au niveau local. Les maisons de l’emploi s’inscrivent ainsi pleinement dans la volonté d’ancrer le service public de l’emploi dans les territoires. Un accent tout particulier est mis sur les problématiques de diagnostic partagé, d’observation du marché de l’emploi et d’anticipation des mutations économiques.

La maison de l’emploi est fondée sur l’adhésion de chacun des acteurs concernés. Elle respecte l’identité de chaque partenaire, reconnaît leur responsabilité commune et les rassemble dans l’action. A ce titre, les maisons de l’emploi n’ont pas vocation à devenir des opérateurs de placement mais à inscrire leurs interventions en complémentarité des actions menées par les autres acteurs locaux de l’emploi sur le territoire et à développer une fonction de coordination.

Cahier des charges des Maisons de l’Emploi

Avenant au cahier des charges

Ce cahier des charges a pour but de définir les missions, le fonctionnement des maisons de l’emploi ainsi que les conditions d’évaluation de leur activité. Il permet de déterminer le cadre du conventionnement des structures et les missions qui feront l’objet d’un financement par l’Etat.

Enjeux pour le territoire du Grand Sud de la Réunion

La maison de l’emploi définit une stratégie favorisant la convergence des politiques de l’emploi, de la formation et de l’insertion sociale et professionnelle. C’est mise en synergie et une coordination des moyens pour la conduite de l’action territoriale. Elle doit permettre de fédérer les acteurs duSPE, les acteurs de l’insertion, les organismes de formation, les représentants des entreprises, les organisations socio-professionnelles représentatives, les élus locaux et les collectivités. Ce site internet a pour vocation de vous présenter les grandes lignes d’intervention de la Maison de l’emploi du Grand Sud de la Réunion.

Nouveauté 2018

Le Groupe d’Action Locale (GAL)  Grand Sud Terres de Volcans, structure représentante du programme européen Leader pour le Grand Sud de la Réunion, a lancé un appel à projet dans le but de promouvoir le développement local dans la zone des Hauts du Grand Sud. La Maison de l’Emploi du Grand Sud Réunion (MDEGSR) a répondu à cet appel à projet Service Emploi Rural (SER) et a été retenue. Ainsi les actions que mettra en place la MDEGSR dans le cadre du SER seront :

  • Informer les habitants des Hauts concernant le domaine de l’emploi et de l’insertion professionnelle
  • Mettre en avant les opportunités de création d’activité
  • Amener dans les Hauts certains services disponibles uniquement dans les Bas (Garantie Jeune, etc…)
  • Renforcer les productions identitaires comme le géranium, le curcuma, l’arrow-root, etc…
  • Proposer une meilleure information sur les différentes manières d’obtenir un revenu (fixe ou complémentaire)